Prix libre pour toutes les propositions de la Sagesse du Chêne


Le prix libre nous trottait dans la tête depuis le début de l’aventure de la Sagesse du Chêne mais nous avons mis un certain temps à le mettre consciemment en pratique.


Cette idée, nous l’avions déjà théoriquement comprise, entre autres, dans le concept du « donner et recevoir en équilibre » ou dans diverses lectures dont livre de Charles Eisenstein « L'ECONOMIE SACREE : L’Argent, le Cadeau, et la Société dans l'Ère de la Transition » (disponible gratuitement ici) mais de là à la mettre en pratique entièrement dans nos vies, en dépassant les peurs évidentes liées, entre autres au manque, il y avait un pas et quel pas !


Car oui, c’est véritablement une marche à contre-courant que de penser en terme d’économie sacrée aujourd’hui, tant notre société est à l’opposé de la logique du don et du cadeau. Il faut avouer qu’au début, nous parfois une vision plutôt jugeante du fameux « prix libre et conscient » qui nous semblait être justement un peu trop emprunt de bonne conscience… justement.


Aujourd’hui, il est clair pour nous que ce jugement était hâtif de notre part et résultait davantage d'un manque de compréhension et d'une peur intime de ne pas être légitime.

Comme si l’argent était un but en soi qui nous permettait de valider le « travail » accompli.

Comme si l’argent légitimait tout.

Pourtant, nous avions veillé à ce que les prix fixés pour nos diverses propositions soient toujours calculés au plus juste pour nous et pour les futurs participants. Nous avions conscience que ce prix ne devait pas être un frein et nous restions ouverts à diverses propositions d’échanges, nous le sommes toujours du reste.


Toutefois, c’est comme si cette solution intermédiaire n’était pas satisfaisante.


Ni pour l’accessibilité, il y avait toujours une sorte de seuil minimal sous lequel on ne pouvait pas participer aux propositions. Ni pour notre légitimité qui, en pratiquant des tarifs « compressés », semblait énergétiquement être proposée au rabais. La solution n’était donc pas dans cette égalité qui était pourtant être la clé de voûte de notre système de croyance d’alors.

Comment donc trouver la solution pour palier à cette prétendue égalité qui ne nous convenait plus?

C'était évident, la solution était de se lancer dans le prix libre (et conscient).


Conceptuellement, c’était maintenant une réalité pour nous.

Pourtant, il fallait, pour que notre changement de fausse croyance descende dans la matière (quoi de plus matériel que le prix des choses) que nous éprouvions cette théorie par la pratique. Ce fut chose faite lors du week-end suivant et le résultat dépassa évidemment nos attentes.


Certains nous ont témoigné que sans ce prix libre, ils n’auraient pas pu nous rejoindre et n'auraient même pas tenté de prendre contact avec nous. En plus, et ce n'est pas un détail, le résultat financier était, à quelques euros près, équivalent à ce que nous avions imaginé.

Hasard ou simple confirmation d’une intention posée ?

Nous vous laissons choisir l’interprétation que vous souhaitez.


Aujourd’hui, nous voyons ce moyen d'échange comme une avancée fondamentale vers une société d'équité, vers une responsabilité individuelle accrue et surtout le prix libre est bien plus en phase avec notre engagement personnel …

Alors oui, le prix libre nous semble être une évidence.

En ligne, nous avons donc choisi d’ouvrir certains espaces en prix libre et d'autres gratuits.

En présence, il est juste proposé de participer au minimum d’un forfait impliquant les frais de nourriture et de logement. Ce forfait est variable en fonction du nombre de participants et peut être troqué de toutes les manières.


Sentez-vous donc profondément libre d'aborder ces questions avec nous.


Au plaisir de vous retrouver en Cercle.



En lien, Gilles-Ivan et Charlie

11 vues0 commentaire